La mode « Healthy »

Hello la compagnie,

Oui je sais, cela fait très très très (trop) longtemps que l’on ne s’était pas vu par ici.

La faute à qui ? … à la procrastination pardi :p

Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’un sujet d’actualité depuis un bon moment maintenant.

La mode du « HEALTHY ».

Avant de rentrer dans le vif du sujet, commençons par définir ce mot.

« Healthy » est un mot anglo saxon qui signifie, sain / en bonne santé. Cet adjectif a commencé à apparaître il y a maintenant quelques années sur internet (et notamment les réseaux sociaux) et est surtout utilisé pour qualifier la nourriture #healthyfoood mais aussi plus généralement un mode de vie #healthylifestyle.

Sur internet et les réseaux, on voit beaucoup de personnes qui s’emparent de ce phénomène à travers des vidéos, des posts …

Le concept du Healthy Lifestyle est assez simple :

  • Privilégier le fait maison et donc limiter les produits industriels;
  • Diminuer les calories de certains plats et / ou remplacer un ingrédient par un autre;
  • Mettre en place un pratique sportive.

Ce concept part d’un bon sentiment, cela nous a permis de prendre conscience des bienfaits du sport sur notre corps, mais également sur l’importance de la nourriture et de son impact sur notre santé.

Cependant, aujourd’hui on trouve beaucoup d’injonctions et non plus des conseils. Je souhaitais donc écrire un article déculpabilisant.

GO C’EST PARTI !

« Tu devrais supprimer tel aliment, tu verras c’est magique »

Mettez vous bien cela dans la tête :

AUCUN ALIMENT NE FAIT GROSSIR

Il n’y a pas d’aliment miracle qui vous fera perdre du poids, de même qu’il n’y a pas non plus d’aliment que vous en fera prendre.

Cela ne sert à rien de vous lancer dans un régime sans gluten (sauf si vous êtes intolérant) , sans produits laitiers (idem), sans sucre (sauf pour les diabétiques). Comme vous le remarquez à chaque fois entre parenthèses, j’ai indiqué des pathologies, ce sont des régimes qui ont été mis en place pour des personnes MALADES et qui sont obligées de suivre ce type de régime.

Vous avez la chance de ne pas être malade, alors pourquoi vous mettre ce type de restrictions ?

« Tu devrais remplacer ça par ça »

On voit apparaître beaucoup de recettes dites « healthy » surtout concernant la partie sucrée.

Le sucre, ce diable qui se cache partout, et qui nous veut du mal.

Bref, dans ces recettes on trouve surtout des ingrédients qui sont remplacés par d’autres, par exemple le beurre remplacé par de la courgette ou de la patate douce, le sucre blanc remplacé par du sucre de coco …

Initialement ces recettes ont été créées afin que des personnes intolérantes ou diabétiques (on en revient toujours au même point) puissent savourer (au même titre que nous) des pâtisseries. Puis comme à chaque fois, la vague « régime » est passé par là, et à tout emporter sur son passage.

Je n’ai rien contre ces recettes, la plupart sont très bonnes, et moi même j’aime en tester. Ce que je reproche à ce type de « pâtisserie healthy », c’est qu’on retire le côté occasionnel de la pâtisserie et qu’on a tendance du coup à « trop » en consommer. Penchez-vous sur la valeur énergétique et vous verrez que la plupart sont aussi (voir plus) calorique que la pâtisserie initiale.

Et oui, « healthy » ne rime pas forcement avec moins calorique !

De plus, ne vous laissez pas influencer par le marketing. Il n’existe pas de potion magique. Ne remplacez pas vos repas par des jus, de la poudre, des barres, des pilules …

Cela ne sert à rien et peut être dangereux.

Enfin, manger occasionnellement des produits industriels (parce que vous n’avez pas le temps, la flemme, vous êtes invités, ou alors parce qu’il y a des produits que vous adorez) ne va pas ruiner votre santé.

« Tu devrais arrêter le sucre blanc c’est dangereux ! Tu devrais même arrêter le sucre tout court »

Ah on arrive au sujet du sucre blanc.

Ce sucre que l’on cherche absolument à remplacer (miel, stevia, sucre de coco …).

Je vous laisse lire cet article très très TRÈS intéressant d’Alice Esmealda sur le sucre blanc et de l’impact écologique de ces remplaçants (bonjour sucre de coco, sucre de datte …) .

De plus, à force d’entendre tout et n’importe quoi sur le sucre on en vient à le diaboliser, à vouloir l’éviter.

Vous, votre corps, votre cerveau, vos hormones, vos émotions, ont besoin de sucre, aussi bien d’un point de vue physiologique que psychologique.

« Tu devrais manger ça à tel moment »

« Tu devrais arrêter de manger à telle heure »

De même qu’il n’existe pas de potion/ d’aliment, magique, il n’existe pas non plus d’horaire magique. Mangez plus le soir ne vous fera pas prendre plus de poids que si vous aviez mangé le même plat le midi.

Votre corps est une machine exceptionnelle capable de se réguler. Quand il a faim il vous le dit, quand il a des envies il vous le dit, quand il n’en peut plus, il vous le montre … écoutez le !

« Ce n’est pas un régime, je me fais plaisir une fois par semaine »

Si vous vous faites plaisir une fois par semaine alors c’est bien triste.

Vous devriez avoir plaisir à manger à chaque repas.

Bon d’accord, parfois on est en manque d’inspiration, et il y a des repas qui sont plus « ennuyeux » que d’autres.

Mais la plupart du temps, vous devriez avoir des aliments qui vous font plaisir à manger et que vous aimez. Vous devriez avoir une assiette colorée, qui vous donne envie, avec plein de saveurs.

L’appétit passe par le visuel et l’odorat avant de passer par le goût.

Ne diabolisez pas des aliments, n’ayez pas peur d’un ou plusieurs repas improvisés avec vos amis, familles, collègues … on ne vous demande pas de vous gaver lors de ces repas. Apprenez à passer des bons moments chez vous comme à l’extérieur, et si pour vous ce type de sortie signifie forcement avoir la « peau du ventre bien tendue », c’est peut être que vous vous mettez trop régulièrement des interdits.

Faites tomber vos barrières, vos règles, oubliez les interdits !

« Attention ! Tu risques de grossir »

Qu’on se le dise une bonne fois pour toute :

Il n’y a aucune honte à grossir.

Cela ne fait pas de vous une mauvaise personne, quelqu’un en mauvaise santé ou quelqu’un de « faible ».

Votre corps est amené toute sa vie a changé et a évolué en fonction de votre rythme de vie, de votre situation, et de vos émotions …

Acceptez le !

Pour conclure :

Ne prenez pas tous les conseils que vous trouvez sur internet au pied de la lettre. Faites vos propres expériences, ce qui marche chez certaines personnes, ne marchera pas forcement sur vous et c’est normal.

Est ce que toutes ces interdictions, ces barrières, ces injonctions que vous vous mettez sont les signes d’un mode de vie SAIN ?

Si vous voulez mon avis … je n’en suis vraiment pas certaine !

Rappelez-vous que l’interdit appelle l’interdit et donc engendre des envies !

« A VOULOIR BIEN FAIRE OU MIEUX FAIRE, ON FINIT TOUJOURS PAR FAIRE MAL »

Descrea

Et surtout, si jamais vous voyez que vous êtes tombé(e) dans un cercle vicieux, avec des troubles du comportement alimentaire, des phobies, des impacts sur votre santé, ALLEZ VOIR UN MÉDECIN ou dirigez-vous vers des SPÉCIALISTES DU G.R.O.S ! Seul un spécialiste pourra vous aider à vous reconnectez à vous même.

Partager:

4 Commentaires

  1. Mél
    11 juin 2020 / 2 h 24 min

    Merci Estelle pour tes conseils, très intéressante perspective!
    Hâte de te lire encore prochainement.

    • Estelle Stel
      Auteur
      11 juin 2020 / 6 h 08 min

      Merci à toi Melissa d’avoir pris le temps de lire l’article !

  2. Aline A.
    11 juin 2020 / 7 h 50 min

    Des articles toujours aussi intéressant ma belle Estelle
    Merci pour tous ces bons conseils 😊

    • Estelle Stel
      Auteur
      11 juin 2020 / 8 h 31 min

      Merci à toi Aline d’être tjrs au RDV même de loin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *