Mes conseils pour réduire votre anxiété

Aloha,

Aujourd’hui on se retrouve dans un nouvel article afin de traiter un sujet assez particulier … L’ANXIETE.

Compte tenu du contexte actuel, ça ne nous fera pas de mal !

Il y a quelques semaines, on m’a diagnostiqué une pathologie que je ne connaissais que très peu … le syndrome de l’intestin irritable (colopathie fonctionnelle).

Cela faisait plusieurs mois que je souffrais d’atroces maux de ventre, et ce dernier était toujours extrêmement gonflé à chaque repas (que je mange peu ou en plus grande quantité).

Pour ce qui est des autres symptômes, je vous laisse faire vos curieux, et aller voir par vous même sur internet.

Suite à ma consultation chez mon médecin, cette dernière m’a donc conseillé de suivre un régime (NON NON on ne parle pas de perte de poids … je vous rassure) afin de supprimer les aliments irritants pour l’estomac : REGIME FODMAPS. Je peux déjà vous dire qu’après quelques jours de suivi et bien … JE REVIS : adieu maux de ventre, ventre gonflé, … et en parallèle je suis une cure de glutamine.

Bref je m’égare … A travers cet article, je ne souhaite pas parler de ce régime (pas pour le moment en tout cas, car je n’ai pas assez de recul dessus).

En revanche, je souhaite partager avec vous quelques conseils afin de réduire l’anxiété.

En effet, l’état de mon ventre s’est nettement dégradé suite à un état anxiogène trop important. Ces troubles psychosomatiques ont alors entraîné un terrain anxio dépressif au niveau intestinal, et donc aggravé ma colopathie fonctionnelle.

Je fais genre avec mes mots scientifiques, mais en réalité c’est la phrase que ma sortie le médecin lors de la consultation.

Comme m’a dit mon médecin, il va VRAIMENT (mais vraiment !!!) falloir apprendre à vous détendre …

Qu’est ce que j’ai mis en place ?

J’ai commencé la méditation

Oui, oui, pour ceux qui me connaissent dans la vraie vie, vous avez bien lu !

Depuis quelques temps, je pratique chaque jour environ 10 min de méditation grâce à l’application SERENITY.

Pour ma part, je la trouve très bien faite, facile, chaque jour il y a une séance qui permet d’apprendre à méditer pas à pas, sans aller trop vite et en assimilant correctement les bases. Ces 10 minutes me suffisent pour le moment, car je remarque que mon cerveau a encore du mal à se mettre totalement en « OFF » pendant cet exercice, donc en faire plus serait (à mon sens) contre-productif.

J’écris mes pensées

Certains jours (quand j’en ressens le besoin), j’écris mon état, mes émotions sur un petit carnet. Cela me permet « d’extérioriser » mes pensées, et même si elles restent toujours présentes dans ma tête, cela me libère tout de même un peu l’esprit et me fait du bien.

J’essaye de penser positif

Même si par nature, je suis une personne négative, qui panique, stresse et à vite peur face à une situation « instable », je me surprends à me « forcer » à sortir au moins 1 point positif lorsque je vois que je commence à « perdre pieds ».

Je prend soin de moi et je le fais pour moi

Pas besoin d’un gros discours dessus, mais les jours où je porte un regard négatif sur moi, et bien je prends le temps de me faire « jolie », je m’habille au lieu de traîner en pyjama ou en tenue de sport … Cela m’aide à me sentir un peu plus en confiance, et me donne plus d’énergie.

Je me suis éloignée des réseaux sociaux (surtout d’Instagram)

Alors même si pour beaucoup d’entre vous Instagram est source de motivation, d’inspiration, pour ma part, je me suis rendue compte que ce n’était pas le cas. Déjà je perdais beaucoup de temps sur cette application (plus de 2h/jours … ce qui est ENORME), j’avais l’impression de passer mon temps à « envier » la vie des gens, à me comparer, donc j’ai préféré désactiver mon compte.

Je ne dis pas que c’est définitif, mais pour le moment cela fait 3 semaines, et je me porte très bien (si, si croyez moi ! )

J’ai repris le sport (POUR MOI)

Et oui croyez le ou non , mais même un coach sportif peut avoir une baisse de régime, de motivation … Pour ma part la période a été assez longue (2 gros mois), j’ai mis du temps à m’y remettre mais j’ai enfin repris depuis 2 semaines et qu’est-ce que ça fait du bien !

Je regarde, j’écoute et je lis des choses qui m’inspirent …

Que ce soit à travers des blogs, des vidéos Youtube, ou alors des podcast je regarde, je lis et j’écoute des choses qui me font du bien et qui m’inspirent.

Je connaissais les podcast de nom, mais je ne m’étais jamais attardée sur le sujet. Et bien maintenant que j’ai plus de temps (merci le confinement et Instagram) j’ai pu me pencher sur le sujet. J’écoute différentes sujets : l’alimentation, le sport, le féminisme … D’ailleurs pendant ma séance de sport j’ai remplacé la musique par l’écoute de Podcast et j’adore.

Je me suis également remise à la lecture (que j’avais un peu abandonné depuis mi août je dois avouer), et avec le soleil qui se couche plus tôt, un bon petit bouquin au chaud sous la couette, avec une petite bougie le soir avant de se coucher m’aide à m’endormir beaucoup mieux.

J’ai réduit le café …

En effet, puisque la caféine augmente la sécrétion de cortisol dans le corps, toutes les boissons qui en contiennent risque d’augmenter le stress.

Adieu les 2 à 3 cafés par jour

Il existe plein d’autres conseils (huile essentielle …). Je vous ai listé ici ceux que j’ai testé et qui ont fonctionné sur moi. Perso, j’aimerai également introduire une activité plus créative, type peinture … afin de renouer avec une « passion » bien trop lointaine … affaire à suivre 😉

Bien sûre, je ne dis pas que c’est simple à mettre en place. Pour ma part, les professionnels de santé m’ont régulièrement fait la remarque que je devais apprendre à me détendre car j’avais des signes qui montrait que ma santé allait en pâtir (bonjour ulcère …), mais parfois il faut que le déclic se passe dans notre petite tête avant de sauter le pas, et pour ma part je pense que je suis sur une bonne lancée.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *